Association Les autres philosophes | Ateliers philosophie pour enfants ou adultes

Bienvenue !

Les ateliers philosophie pour enfants ou adultes proposés par l’association sont conçus et animés par un philosophe, dans l'esprit des Dialogues socratiques de Platon et dans l’esprit de la disputatio et de la quaestio disputata de la philosophie médiévale. L’atelier rassemble différents participants réunis par le plaisir de penser, de se questionner, de dialoguer et de s'aventurer ensemble dans une enquête philosophique.

Le philosophe animant l'atelier conduit le questionnement philosophique dans le sens d’une appropriation et d’un approfondissement du questionnement par les participants, mettant en question des arguments, des objections, des raisonnements, des définitions et des distinctions conceptuelles, analysant ou synthétisant différentes réflexions, faisant apparaître leurs liaisons et leurs tensions, soulevant des problèmes et engageant le dialogue vers d'autres manières de les poser, évoquant une expérience de pensée imaginaire ou un personnage conceptuel, et veillant à l'écoute à la participation de chacun.
L'atelier permet notamment d’exercer et de cultiver les trois principales opérations logiques, pensées et pratiquées par la logique antique, la logique médiévale et la logique dialectique :
Concevoir des concepts et des distinctions conceptuelles en lesquelles un être se conçoit, dans la décomposition et la composition d'une proposition.Juger, c’est-à-dire le mouvement par lequel différents concepts se divisent et se composent en une proposition, universelle, particulière ou singulière, affirmative ou négative, nécessaire ou contingente, analytique ou synthétique, par laquelle un sujet s'unit (comme accident, genre, propre ou définition) à un prédicat (appartenant à l'une des dix catégories).Argumenter, raisonner, c'est-à-dire le mouvement par lequel différentes propositions se décomposent et se composent en un raisonnement, déductif, inductif, analogique, hypothétique ou contrefactuel, se composant d'au moins deux prémisses et d'une conclusion.
Le caractère critique de ces trois opérations * et attitudes intellectuelles incarne l'esprit dans lequel l'enquête philosophique cherche à s'orienter dans la pensée et la rationalité. Leur exercice s'inscrit dans la rencontre et la découverte d’une très grande tradition philosophique, et dans l’éveil à une culture philosophique du questionnement, du dialogue argumentatif, de l’audace de penser — Réponse à la question : Qu’est-ce que les Lumières ? : « Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières. », Emmanuel Kant —, de (se) questionner par soi-même, sensible à l’écoute et à l’étonnement.


* Maître de Philosophie
Par où vous plaît-il que nous commencions ? Voulez-vous que je vous apprenne la logique ?

Monsieur Jourdain
Qu’est-ce que c’est que cette logique ?

Maître de Philosophie
C’est elle qui enseigne les trois opérations de l’esprit.

Monsieur Jourdain
Qui sont-elles, ces trois opérations de l’esprit ?

Maître de Philosophie
La première, la seconde et la troisième. La première est de bien concevoir par le moyen des universaux. La seconde, de bien juger par le moyen des catégories ; et la troisième de bien tirer une conséquence par le moyen des figures Barbara, Celarent, Darii, Ferio, Baralipton, etc.

Monsieur Jourdain
Voilà des mots qui sont trop rébarbatifs. Cette logique-là ne me revient point. Apprenons autre chose qui soit plus joli.

Molière,
Le Bourgeois gentilhomme, Acte II. Scène 4

Qu'est-ce qu'un dialogue ?

Chaque philosophe est destiné à se poser la question du sens de la philosophie : Qu'est-ce que la philosophie ? Que peut-elle être ? L’association Les autres philosophes est née de ce questionnement.

Socrate
Et penser, est-ce la même chose que moi que tu appelles ainsi ?

Théétète
Qu'est-ce que tu appelles penser ?

Socrate
Un dialogue que l'âme poursuit avec elle-même sur ce qu'elle examine. À vrai dire c'est à la façon d'un ignorant que je te présente cela. En effet une âme qui pense ne m'apparaît faire rien d'autre que dialoguer, se posant à elle-même des questions et se répondant par elle-même, tantôt acquiesçant et tantôt n'acquiesçant pas [...] Et toi, qu'appelles-tu penser ?

Platon
Théétète, 189e4 - 190a7

















Un dialogue philosophique est le mouvement par lequel s'interroger et se répondre s'entrelacent jusqu'à s'unir en un seul et même mouvement, dans lequel ce qui se pose la question et ce qui y répond est une seule et même puissance, l’intelligence, qui n'est autre que la traduction latine littérale du mot grec dialogue. Les deux mots désignent le mouvement qui, à travers (δια) ou entre (inter) une multitude de paroles, cherche à recueillir (λέγειν, legere), c'est-à-dire à discerner, le sens de ce que l'enquête philosophique questionne.

Un dialogue n’est donc pas plus un procédé rhétorique dont l’intelligence pourrait se dispenser pour penser que les interlocuteurs de Socrate ne sont des thèses personnifiées. Dialoguer est le mouvement même de l'intelligence, par lequel elle est elle-même (re)mise en question. Si la philosophie s'incarne dans les Dialogues socratiques, c'est parce que la philosophie elle-même est un dialogue, dans lequel tous les philosophes se questionnent et se répondent. Se poser une question philosophique signifie toujours dialoguer, ouvertement ou implicitement, avec les autres philosophes.

Ce n’est pas seulement qu'il faille s'interroger pour répondre et comprendre le sens d'une réponse. Répondre signifie s'interroger, puisque répondre signifie chercher à répondre à une question, en se la posant. «Il n’y a plus de philosophie si l’on regarde d’abord aux conclusions, dit Merleau-Ponty ; le philosophe ne cherche pas les raccourcis, il fait toute la route».

« La vérité est qu'il s'agit, en philosophie et même ailleurs, de trouver le problème et par conséquent de le poser, plus encore que de le résoudre. Car un problème spéculatif est résolu dès qu'il est bien posé. J'entends par là que la solution en existe alors aussitôt, bien qu'elle puisse rester cachée et, pour ainsi dire, couverte : il ne reste plus qu'à la couvrir. Mais poser le problème n'est pas simplement découvrir, c'est inventer. »

Henri Bergson
La pensée et le mouvant, p. 51











Un dialogue diffère donc autant d'une conversation, d'un entretien ou bien d’un débat que d'un interrogatoire. Ce qui distingue ces différentes relations à la parole, la mienne et celle des autres, de celle qui s'établit dans un dialogue est son caractère interrogatif, argumentatif et réflexif. En se déployant comme une enquête, le questionnement ouvre l'espace dans lequel le dialogue s'aventure : l'écoute, attitude critique dans laquelle l'entendement humain cherche à entendre, c'est-à-dire comme le laisse entendre le mot, à comprendre.

Qu'est-ce que la Philosophie pour Enfants ?

La philosophie pour enfants (Philosophy for Children, P4C) se développe et s'enrichit depuis une cinquantaine d'années dans plus d'une soixantaine de pays : au Royaume-Uni, The Philosophy Foundation, fondée par Emma et Peter Worley, et SAPERE (Society for Advancing Philosophical Enquiry and Reflection in Education), créée en 1992 suite à l'intérêt suscité par le documentaire Socrates for six years olds diffusé en 1990 par la BBC, promeuvent le développement de la philosophie pour enfants ; au Brésil, sous l'impulsion du Centro Brasileiro de Filosofia para Crianças (CBFC), plus de 200 000 enfants bénéficient du programme de philosophie pour enfants dans 600 écoles du pays ; aux États-Unis, les travaux précurseurs du philosophe américain Matthew Lipman en 1969 et la création de l'Institute for the Advancement of Philosophy for Children (IAPC) en 1974 ont conduit en 1985 à la création d'une association internationale, l'International Council of Philosophical Inquiry with Children (ICPIC), qui contribue à l'essor international des pratiques philosophiques avec les enfants ; en Espagne, le programme Filosofía 3/18 du GrupIREF (Grup d’Innovació i Recerca per a l´Ensenyament de la Filosofía) se développe depuis 25 ans ; au Canada, en Nouvelle-Zélande, en Autriche, en Allemagne, en Suisse, en Finlande, au Danemark, en Hollande, ou encore en France.

Fondée au printemps 2008 par le professeur Rob Wilson, Philosophy for Children Alberta (P4CA) est une organisation associée au sein de la Faculté des Arts de l’Université d’Alberta (Canada). Le cœur de P4CA est une équipe de praticiens chevronnés et de jeunes praticiens qui se consacrent à l’accomplissement de la double mission de P4CA : développer les compétences de la pensée critique, la créativité, et des communautés d’entraide grâce à des programmes d’enquêtes philosophiques ; promouvoir le Programme de Philosophie pour Enfants comme une méthode exemplaire de la mission première :


La philosophie dès l'enfance, un reportage d'euronews sur l'action du Centre de Philosophie pour Enfants d'Hawaï et de Sara Goering à Seattle :


En 2007, l'Unesco lançait une grande enquête internationale consacrée à la Philosophie pour enfants, La Philosophie, une École de la Liberté. Enseignement de la philosophie et apprentissage du philosopher : État des lieux et regards pour l'avenir, recommandant «de développer des activités philosophiques avec les enfants dès l'école primaire.»
À l'occasion de la Journée mondiale de la philosophie les Rencontres internationales sur les Nouvelles Pratiques Philosophiques se tiennent chaque année au siège parisien de l'Unesco. En 2008 et 2009 l'association Les autres philosophes était présente pour assister à trois tables rondes ainsi qu'à un atelier philosophie pour enfants, Qu'est-ce que la justice ?, animé par Michel Tozzi. La première table ronde, Philosopher avec les enfants : tour d’horizon international, présentait un aperçu de l’état actuel des pratiques de philosophie avec les enfants dans le monde et de leur institutionnalisation, en particulier en Belgique, en Suisse, au Luxembourg et au Canada. La seconde table ronde, Philosopher avec les enfants : quelles méthodes pour quels apports ?, a permis aux participants de présenter ce qui rapproche et ce qui distingue les différentes méthodes adoptées en matière de philosophie avec les enfants. La troisième table ronde, Philosophie avec les enfants et littérature de jeunesse, était quant à elle consacrée à la question Pourquoi et comment écrire des ouvrages philosophiques pour les enfants ?

Documentaire réalisé par Julia Reihs sur l'Oaxaca Philosophy for Children Initiative (Mexique) @OaxacaP4C fondée en 2011 par Ami Reed-Sandoval :


Exceptionnel nouveau film sur la Philosophy for Children à Coleridge Primary School, Rotherham (Angleterre). L'école primaire Coleridge a reçu en mai 2015 la récompense d'or de SAPERE (Society for the Advancement of Philosophical Enquiry and Reflection in Education) en reconnaissance de son exceptionnel engagement et ses exceptionnels accomplissements en Philosophie pour Enfants au cours des trois dernières années :


Coleridge Primary School's P4C from SAPERE on Vimeo.

Amy Reed-Sandoval, professeure assistante à l'Université du Texas d'El Paso, est la productrice exécutive du documentaire Philosophy for Children in the Borderlands financé par l'American Philosophical Association. « Un des principaux objectifs de ce documentaire est d'explorer les manières dont les contextes sociaux, linguistiques, politiques et historiques de la frontière américano-mexicaine — en particulier la région d'El Paso et la ville de Juarez — influent les types de questions philosophiques auxquelles les enfants locaux et les partenaires des communautés cherchent à répondre » dit Reed-Sandoval. « Nous espérions aussi mettre en évidence la nécessité d'une réforme éducative. Les enfants des confins soulèvent de fascinantes et importantes questions philosophiques, et méritent des opportunités d'explorer les plus importantes questions de la vie comme une part régulière de leur apprentissage. »
Reed-Sandoval commença le programme de Philosophie pour Enfants des deux côtés de la frontière en 2014, travaillant avec des enfants de la ville de Juarez, Mexico et El Paso. Des étudiants de l'Université du Texas d'El Paso y ont aussi participé. Ils ont reçu une formation méthodologique en Philosophie pour Enfants (comprenant que chaque personne — y compris chaque enfant — est une philosophe par nature) et utilisent à présent cette formation afin d'engager des dialogues philosophiques ouverts avec les enfants et les jeunes locaux. Les partenaires de la communauté d'El Paso tels que Aliviane Inc., La Mujer Obrera/Rayito de Sol Daycare et le Learning Center, la Austin High School, le YWCA ainsi que la Bibliothèque Indépendante Ma'Juana de la ville de Juarez au Mexique ont été impliqués, permettant aux étudiants de l'Université du Texas d'El Paso de travailler avec les enfants qui leur sont confiés :




Études scientifiques :
La Philosophie pour les enfants, Réunion d’Experts 26-27 mars 1998 / Philosophy For Children, Meeting of Experts 26-27 March 1998, Division de la Philosophie et de l’Éthique - UNESCO.

Evaluating the Effects of Philosophical Enquiry in a Secondary School, Steve Williams, 1993. The Village Community School Philosophy for Children Project

The effects of a teacher development programme based on Philosophy for Children, Anthony Francis Roberts, University of the Western Cape, 2006.

Benefits of Collaborative Philosophical Inquiry in Schools, Stephan Millett & Alan Tapper, 2011.

The International Council of Philosophical Inquiry with Children (ICPIC) 2013 Conference in Cape Town.

The Long-term Impact of Philosophy for Children: A Longitudinal Study (Preliminary Results), Roberto Colom, Félix García Moriyón, Carmen Magro, and Elena Morilla, 2014.

The Impact of Communal Philosophical Questions in School, Vida Molavi, Farzaneh Shams Far, 2015.

Philosophy for Children, Evaluation report and Executive summary July 2015, Stephen Gorard, Nadia Siddiqui and Beng Huat See (Durham University), The Education Endowment Foundation, 2015.

What we know about research in Philosophy for Children, Résumé de 103 recherches en philosophie pour enfants, Esther Cebas et Félix García Moriyón, 2015.

Socrates in the schools: Gains at three-year follow-up, Frank Fair, Lory E Haas, Carol Gardosik, Daphne Johnson, Debra Price et Olena Leipnik, Journal of Philosophy in Schools 2(2), 2015.